Face A

Language is easy but talking is not

mercredi 23 juin 2010

La chaleur et la torpeur se sont installées, et avec elles la morosité a repris ses droits. Nos journées sont mornes et lourdes à nos épaules. Poids d'autant plus lourd à porter quand, tous deux, sans cesse et avec insistance, nous nous souvenons qu'il y a un an, jour pour jour, nous arpentions les rues de Jérusalem sous une chaleur plus implacable encore. Arrivés la veille, nous marchions sans relâche dans le labyrinthe de la vieille ville, dans un mélange de stupeur et d'émerveillement. Comme galvanisé par cette atmosphère chargée... [Lire la suite]
Posté par disparu à 17:57 - Commentaires [0] - Permalien [#]

dimanche 20 juin 2010

Nous n'aurions certainement pas eu grand chose à nous dire, comme à notre habitude ; mais tout de même, j'aurais bien aimé pouvoir appeler mon père aujourd'hui pour lui souhaiter une bonne fête.    
Posté par disparu à 16:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
dimanche 9 mai 2010

À quelques semaines près, voici déjà 6 ans que j'ai découvert le blog… c'est long, et il est assez intéressant de constater tout ce que cela a pu bouleverser dans ma vie dans les toutes premières années, beaucoup moins depuis quelque temps. Croyant naïvement à l'anonymat sur le web, j'avais choisi d'ouvrir un petit carnet dans lequel je noterais de brèves pensées éparses, des diverseries comme j'aimais à les appeler, persuadé ne trouver aucun écho et même assez effrayé à cette idée. Forcément, de commentaire en commentaire, très... [Lire la suite]
Posté par disparu à 18:12 - Commentaires [8] - Permalien [#]
samedi 8 mai 2010

Parfois, un simple regard vous obsède et un visage vous tient sans relâche, une nuit entière et la journée qui suit.
Posté par disparu à 15:52 - Commentaires [0] - Permalien [#]
mardi 27 avril 2010

J'ai ensuite écrit une lettre, non, quelques lignes à ma grand-mère, suivie à peine quelques jours plus tard d'une brève réponse. Un geste simple et peu coûteux qui aura fait plaisir. Puis il y a eu ce concert jeudi, et surtout ce spectacle hier soir au théâtre, inattendu et décidé sur un coup de tête avant-hier soir, puisque c'était la dernière représentation. Nous avons donc pris la voiture à nouveau, parcouru cette autoroute et pénétré dans la grande ville agitée, nous perdant évidemment au milieu du flot ininterrompu. « Mais... [Lire la suite]
Posté par disparu à 14:58 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 8 avril 2010

Il y a 9 ans, après la mort de mon père, j'avais coupé les ponts avec sa famille pour échapper aux sales histoires qui se dessinaient à l'horizon et qui naissent souvent dans ce type de situation, mélanges de rancœurs et de conflits larvés exacerbés par le chagrin. Les semaines qui avaient précédé, puis celles qui avaient suivi son décès, j'avais été accablé par le comportement des un(e)s et des autres (appels assassins, accusations calomnieuses, courriers inquisiteurs autour de la succession du cadavre à peine brûlé) et avais donc... [Lire la suite]
Posté par disparu à 15:18 - Commentaires [1] - Permalien [#]

dimanche 28 février 2010

10 ans

Le lundi 28 février 2000, il y a dix ans jour pour jour, je m'éveillais dans les bras d'un garçon inconnu, rencontré dans l'obscurité d'une discothèque spécialisée, l'esprit noyé dans les vapeurs de l'alcool. Il m'avait peu discrètement pointé du doigt, me montrant ainsi au garçon qui l'accompagnait, et je m'étais levé pour m'approcher de lui, charmé par son sourire et ses yeux pétillants surmontés d'une casquette. Un garçon de plus dans la  - courte - litanie de ceux qui ont partagé mes nuits toulousaines. J'ai pourtant appris... [Lire la suite]
Posté par disparu à 09:28 - Commentaires [2] - Permalien [#]
dimanche 14 février 2010

Il m'arrive régulièrement de recevoir des e-mails d'anciens camarades de classe ou autres connaissances qui souhaitent renouer le contact et prendre des nouvelles. Généralement, cela ne dure pas longtemps et au bout de quelques échanges brefs et factuels, nous n'avons plus rien à nous dire, et chacun retourne alors à sa vie. Je me réjouis sur le moment de ces quelques nouvelles puis finis par ne plus y penser. Jeudi dernier, en fin d'après-midi, alors que j'allais mettre fin à ma journée de travail, j'ai ressenti un pincement au cœur... [Lire la suite]
Posté par disparu à 15:13 - Commentaires [1] - Permalien [#]
jeudi 28 janvier 2010

9 ans

Posté par disparu à 15:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
vendredi 11 décembre 2009

Il me traîne des envies de musique, des envies de repli, des envies de retour. Pas une nostalgie, mais une envie comme ça, de retrouver des choses délaissées. C'est un peu par hasard que ce DVD a atterri dans le lecteur ce soir-là, et qu'avec lui est revenue toute une époque, tout un monde oublié que j'ai aujourd'hui envie de retrouver un peu.Numériser de vieilles photos, recopier de vieux journaux, me replonger dans de vieux disques. Comme un cocon pour cet hiver qui arrive, comme un écrin pour le présent, remettre le passé en... [Lire la suite]
Posté par disparu à 11:59 - Commentaires [0] - Permalien [#]