Face A

Language is easy but talking is not

mercredi 29 octobre 2014

C’est donc le cœur broyé que je vais prendre le train demain matin.

Je vois venir le jour où je vais m’effondrer tout à coup comme une pauvre loque, tant j’aurai encaissé sans broncher. Si contrecoup il y a, il risque d’être terrible.

Posté à 01:30 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Commentaires

Poster un commentaire